Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tintin, la suite ?

Publié le par Shuten

Depuis l'interview donnée en octobre 2013 par Nick Rodwell au Soir et au Monde, on spécule sur l'avenir de Tintin. Lors de sondages disponibles sur la Toile, les avis étaient très partagés. Le " oui " domina longtemps jusqu'à ce que dans les dernières semaines, le " non " devienne largement majoritaire et finisse par l'emporter concernant 3 questions : faut-il créer une suite à Tintin ? Avez-vous envie de voir cet album avant 2054 ? Aimeriez-vous découvrir un autre personnage féminin s'il y avait un nouvel album ?...

Lors du débat organisé au dernier festival d'Angoulême sur les droits d'auteur entre Nick Rodwell, qui gère avec sa femme, Fanny, ex Rémi, l'héritage de Tintin, les 2 Benoît, Mouchart, directeur éditorial bande dessinée des éditions Casterman et Peeters, connu pour ses écrits autour de l'oeuvre de Georges Rémi, Numa Sadoul, spécialiste des entretiens avec des artistes du 9ème Art, quelques autres et le public, les avis n'étaient pas aussi divergents. Surtout du côté intervenants. Benoît Peeters était d'accord pour de nouvelles histoires à la manière de Spirou vu par... Il avait même l'air " bien copain " avec Rodwell, selon ce dernier, après des années de mésentente. Peeters, plutôt défenseur acharné d'une oeuvre sans suite, n'était plus aussi fermé, réinterprétant avec Sadoul les propos d'Hergé. Pour eux, le dessinateur avait affirmé que Tintin sans lui ne serait plus Tintin mais n’avait jamais interdit sa reprise par un autre. Quelqu'un qui pourrait développer sa propre vision de l'univers du petit reporter.

Si Blake & Mortimer n'avait pas connu de nouvelles aventures depuis 1996, ils seraient édités de temps en temps en édition de luxe. Avec la reprise par d'autres scénaristes et dessinateurs, les ventes ont décollé et permis à un jeune public de découvrir l'oeuvre de Edgar Pierre Jacobs. Ces épisodes n'enlèvent rien au travail de son créateur. Bien au contraire. Ce serait la même chose pour Tintin. Pour que les futures générations lisent Hergé, son héros doit exister et cela passe par la sortie de nouveaux albums.

Mais les ayants-droits ne devront pas tomber dans le piège du respect absolu de l'oeuvre. Bien sûr, il faut garder les bases mais ce qui est important, aussi, c'est la vision d'un auteur. Car de toute façon, il n'y a que Georges Rémi qui pouvait faire du Hergé. Même lui, vers la fin, déconstruisait son petit monde. Beaucoup lui reprochèrent la soucoupe volante à la fin de Vol 714. Quant au dessin, il était en grande partie assuré par Bob de Moor. Tout comme 'Les Picaros. Le maître déléguait pas mal dans son atelier, surtout les dernières années. C'est dommage d'avoir cassé cet outil peu de temps après sa mort. Il aurait permis de conserver l'esprit de la BD, avec les anciens qui transmettent aux jeunes le secret pour faire un Tintin.

Pour l'instant, Nick Rodwell a évoqué une colorisation de Tintin au pays des Soviets, des " essais intéressants ", paraît-il, en cours de validation. Mouchart parlait, un peu plus tôt, du Thermozéro, une aventure abandonnée, prétexte à faire travailler les Studios en 1960. Elle serait publiée à la manière de Tintin et l'Alph-art, en réunissant les documents de l'époque. Il se peut que quelques néophytes l'achètent mais c'est surtout pour les tintinophiles. Concernant un nouvel album, Fanny Vlamynck, interrogée dans Paris-Match, lance un " Non. Il n’y aura pas de nouveau Tintin " catégorique. Mais son mari, jamais très loin, rappelle qu'il faudra bien agir d'une façon ou d'une autre d'ici 2054. C'est surtout la modernité qui inquiète certains admirateurs du " garçon " à la houppette...

Commenter cet article